mardi 27 novembre 2018

Les Chants d'Ágens - Concert Jeudi 8 décembre à 20 heures au Théâtre Elizabeth Czerczuk

L’artiste hongroise Ágens, dont la voix s’élève dans la création d’Elizabeth Czerczuk Les Inassouvis, donne un concert unique au T.E.C.

Accompagnée de la danseuse Gál Éva
Titre: Ágens
Danseuse: Éva Gál
Costume: Mónika Bardon
Direction: Ágens

Ágens est une artiste hongroise, radicale, impétueuse, créatrice d’un style propre, courtisane de haut rang, révolutionnaire et déjà légendaire avec sa voix escarpée. Elle est à la fois actrice, directrice, chanteuse, auteure et mère. Ágens a créé il y a quinze ans la compagnie Ágens Társulat et a également produit et dirigé de nombreux spectacles à caractère emblématique.

« Elle chante, soupire, hurle et ébranle, devant nos yeux, la douleur de la femme radieuse qui dévore la vie en saisissant l’immensité, et puis celle de la « femme éternelle », de plus en plus esseulée, épuisée, se battant contre la mort » Attila Deá: Ágens, le Miracle!In terasz.hu, Oct. 2003

Ágens, notre plus courageuse, chanteuse inclassable … » Ágnes Veronika Tóth

« La chanteuse Ágens rappelle le vent hurlant, l’océan retentissant, le gémissement des sirènes blessées, sa voix a comblé la salle » László Márton
--------------------
Théâtre Elizabeth Czerczuk
20 rue Marsoulan
75012 Paris
Métro : Picpus / Nation / Porte de Vincennes
-------------------
Tarifs :
Plein tarif : 25 €
Tarif Réduit * : 22 €
--------------------
Réservations :
En ligne : http://www.theatreelizabethczerczuk.fr/info/reservations/saison-18-19/concert-agens
Par mail : reservation@theatreelizabethczerczuk.fr
Par téléphone : 01.84.83.08.80
--------------------
La chanteuse Ágens se produira exceptionnellement pendant la représentation des Inassouvis le 6 décembre 2018.

* plus de 65 ans, habitants du 12ème arrondissement, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA, intermittents, moins de 26 ans, étudiants, détenteurs du pass culture, anciens élèves du L.E.T



Événement Facebook

Théâtre Elizabeth Czerczuk

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire