samedi 24 novembre 2018

György Dragomán : « Quand j'avais 15 ans, la Hongrie m'apparaissait comme un pays libre »

"Opposé à Viktor Orban, le roi des lettres hongroises est de passage à Paris pour le festival « Un week-end à l'est ». Nous l'avons rencontré.
Par Sophie Pujas
La Hongrie et Budapest seront à l'honneur grâce au festival Un week-end à l'est, qui se tient à Paris ce week-end. Plusieurs rencontres sont au programme avec l'écrivain György Dragomán. Né en Roumanie en 1973 au sein de la minorité de langue hongroise, il a fui à l'adolescence avec sa famille. Il est l'auteur de deux somptueux romans d'apprentissage, Le Roi blanc et Le Bûcher. Rencontre.
Le Point : Quel souvenir gardez-vous de votre arrivée en Hongrie ?" La suite sur lepoint.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire