vendredi 6 novembre 2009

Mardis hongrois : « Intégration, assimilation et identité en Hongrie au XIXe et XXe siècles » à l'Institut hongrois de Paris le 10 novembre 2009


La prochaine soirée des Mardis hongrois de Paris se tiendra exceptionnellement le 10 novembre 2009 à partir de 19 h à l'Institut hongrois de Paris qui a bien voulu l'accueillir pour un débat :

« Intégration, assimilation et identité en Hongrie au XIXe et XXe siècles »

Nous tenterons de poser ces questions et y apporter quelques éclairages.

La vie d’Adolf Engel (1820-1903) est une vraie sucess-story du XIXe siècle. Le très jeune orphelin a connu un sort difficile. Après des débuts comme enfant marchand des rues, menant une vie de combats, il est devenu un célèbre grand entrepreneur qui a obtenu la reconnaissance pour lui et son entreprise en Hongrie et sur le plan international. Il a créé une scierie et une parqueterie à Pécs. C’est lui qui pourvoyait en bois les mines de charbon fournissant les bateaux à vapeur navigant sur le Danube et, à la fin de sa vie, il est le fondateur des mines de charbon de Komló. François Joseph Ier l’a anobli au titre de ses activités de capitaine d’industrie (avant la fondation des mines de Komlò en 1886).

L’autobiographie en langue hongroise d’Adolf Jánosi Engel vient d’être publiée aux éditions Pro-Pannonia.

Cette biographie constituera le point de départ et le prétexte d’un débat sur l’intégration ou l’assimilation des Hongrois juifs et d'autres minorités, comme les Allemands, les Roms, les Slovaques, etc. à travers le XIXe et le XXe siècles en Hongrie.

La lecture de ce texte suscite une série d'interrogations : Comment la conception de la nation hongroise s'est-elle transformée au XIXème siècle ? Quel a été l'impact de cette transformation sur les populations non-magyares pendant la période du Compromis (1867-1918) ? Après 1918 comment ce projet a pu déboucher sur l'exclusion de certaines composantes de la nation ? Qu'en est-il du projet national aujourd'hui vis-à-vis des minorités ?

Clara Royer, chercheuse au sein du CIRCE (Paris IV) spécialisée sur la culture juive hongroise, Étienne Boisserie, historien spécialiste de la Slovaquie (INALCO), Gábor Fleck, sociologue spécialiste du monde tsigane (contribution écrite), Gábor Szirtes, directeur des éditions Pro- Pannonia de Pécs, éditeur de l’autobiographie Eletemből de Jánosi Engel Adolf (aïeul d’Anna Stein), Rozsa Jakab, directrice du Musée de Komló qui a fait traduire le texte allemand en hongrois et a eu l'idée de son édition, Anna Stein, peintre et sculpteur. Krisztina Ginsztler-Bertrand et Jean-Pierre Frommer, président de l’association des Mardis hongrois de Paris animeront cette soirée qui se terminera autour de quelques verres de vin franco-hongrois.

http://www.propannonia.hu/konyvhtml/engeladolf.html

Entrée libre ... Mais libre aussi à chacun, s'il est animé d'une envie de partage et de convivialité, d'apporter une petite bouteille ou quelques amuse-gueules ou pâtisseries de son choix, histoire de montrer à nos invités Hongrois que nous savons les recevoir gauloisement."

Institut Hongrois de Paris, 92, rue Bonaparte, 75006 Paris
Tél. : 01 43 26 06 44
Métro : Saint-Sulpice ou Mabillon Bus : 58, 84, 89
instituthongrois@wanadoo.fr
http://www.instituthongrois.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire