mardi 26 avril 2011

Le gouvernement Orbán impose son révisionnisme à la Hongrie

"Embellir l’histoire, c’est tentant. Et la droite ultra-conservatrice du Premier ministre, Viktor Orbán, ne résiste pas à la tentation. Témoin, les déclarations récentes d’un sous-secrétaire d’Etat indiquant qu’il faudrait «réaménager en partie» l’exposition du Mémorial de l'Holocauste à Budapest..." La suite sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire