lundi 11 avril 2011

"Musique que me veux-tu ?" par Gilles Cantagrel : Liszt 1/2

"Liszt "l’Européen," par Gilles Cantagrel, correspondant de l’Académie des beaux-arts

Pour les 200 ans de la naissance de Liszt, Gilles Cantagrel, correspondant de l’Académie des beaux-arts, évoque ce virtuose européen et généreux.

Le virtuose généreux

Rapsodie hongroise n° 15, « Marche de Rakóczi »

Franz Liszt, le virtuose généreux, né en Hongrie il y a deux cents ans, exactement, sur les terres des Eszterházy. J’aurais dû dire Liszt Ferenc, son véritable nom en hongrois. Mais sa langue d’origine est l’allemand, d’où son prénom de Ferenc traduit en Franz ; et il viendra très tôt en France, où il deviendra François Liszt. C’est pourquoi j’ai choisi d’écouter pour ouvrir cette évocation sa 15e Rapsodie hongroise, la très célèbre Marche de Rakóczi – on peut difficilement faire plus hongrois – dans un enregistrement historique prodigieux, celui qu’a réalisé Cziffra à Budapest en août 1956, c’est-à-dire deux mois à peine avant le début de l’insurrection qui allait le chasser de sa patrie. Comme Liszt, Cziffra György s’établit en France où il devient George Cziffra. Et c’est, je m’en souviens, l’apparition dans le ciel de la vie musicale parisienne d’un véritable météore. Peu après, Pathé Marconi lui fait enregistrer la totalité des Rapsodies hongroises." La suite sur canalacademie.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire