lundi 18 avril 2011

Politique - Un weekend mouvementé

"Des manifestations anti-gouvernementales se sont succédé pendant tout le weekend.

Samedi matin. Les pompiers, beaucoup d'entre eux en uniforme, défilent sur Andrássy út. Ils ouvrent systématiquement toutes les bouches d'incendies. Une fumée épaisse remplit les boulevards. Sur la place Kossuth, les policiers, les militaires, les douaniers et les gardiens de prison les rejoignent. La foule compte au moins 15.000 personnes. Ils sont très en colère parce que le gouvernement veut supprimer leurs retraites anticipées. En plus, les augmentations de salaire espérées n'arrivent pas et les avantages en nature disparaissent ainsi que le salaire du 13e mois. "Nous allons nous battre et s'il le faut mordre pour que le gouvernement renonce à ces projets" - tonne un leader syndical." La suite sur lepetitjournal.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire