lundi 15 décembre 2014

En avant la musique ! « Farémido », de Frigyes Karinthy

"Les personnages de fiction ne meurent jamais vraiment... Après Lilliput, Brobdingnag et le pays des Houyhnhnms, c’est à Farémido que le Hongrois Frigyes Karinthy (1887-1938) décide d’expédier Gulliver. Si ce cinquième voyage, publié en 1916, nous entraîne en des lieux inconnus, il nous ramène aussi sur le terrain, cher à Jonathan Swift, de la satire sociale et politique." La suite sur monde-diplomatique.fr

Lire aussi le Blog des Mardis hongrois
et le site frigyes-karinthy.fr.nf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire