vendredi 19 décembre 2014

Hand féminin : une Hongrie à deux visages

Par Grégory Sabadel
La Hongrie qui a participé aux dix éditions des championnats d'Europe de hand féminin avait l'occasion cette année de co-organiser avec la Croatie la onzième levée. 
Trois villes croates, dont la capitale, Zagreb et trois cités hongroises, Budapest, Györ et Debrecen étaient villes-hôtes. Györ accueillait les rencontres du groupe de la Hongrie. 
Le premier match face aux Russes sentait quelque peu la poudre. Cette rencontre très équilibrée a vu les Hongroises mener 29 à 27 peu avant la fin mais les Russes ont arraché le nul. 
Le deuxième match a été plus facile : les Hongroises sont venues à bout des Polonaises 29 à 23 et se sont assurées une place au tout principal dont les rencontres ont eu lieu à Debrecen. 
Au troisième match du premier tour, les joueuses magyares n'ont pu faire mieux qu'une courte défaite 27 à 26 face aux Espagnoles et ont commencé le tour principal avec deux points dans leur escarcelle. A titre de comparaison, les Hongroises avaient battu les Espagnoles d'un point au Championnat d'Europe 2012 et avaient fini premières de leur groupe.
Au premier match du tour principal, les Hongroises et les Roumaines ont eu beaucoup de mal à se départager, mais ce sont les premières nommées qui se sont imposées sur le fil (20 à 19).
Au match suivant, les joueuses d'Andràs Németh se sont inclinées assez logiquement face au Danemark. (20 à 23).
Le dernier match du tour principal a vu les Norvégiennes se dresser sur la route des Magyares. Les Scandinaves étaient déjà qualifiées pour les demi-finales et les Hongroises ont réussi à battre assez largement les championnes olympiques (29 à 25). Hélas, la différence de buts hongroise a été inférieure de deux unités à celle des Espagnoles,alors qu'autrement les deux formations avaient exactement le même bilan.
Ainsi la Hongrie a dû se contenter d'une finale pour la cinquième place face aux valeureuses Françaises, également passées tout près des demi-finales. Cette petite finale avait lieu à l'arène Papp Laszlo de Budapest le vendredi 19 et n'était pas dénuée d'intérêt : une place au tournoi de qualification aux J.O. de Rio était en jeu. Les deux sélections s'étaient déjà rencontrées en amical il y a peu et cela s'était soldé par un match nul (22 à 22). Cette fois aussi, la rencontre fut indécise et c'est la France qui l'emporta d'un but. (26 à 25).
Ainsi, dans ce championnat d'Europe, la Hongrie a manqué de réussite et d'efficacité, pour réussir à s'imposer dans les matchs décisifs. 
Du point de vue individuel, on retiendra l'éclosion au plus haut niveau de la jeune Gabriella Toth.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire