mercredi 17 décembre 2014

« L’histoire et le politique habitent dans la chambre d’à côté » Interview avec Renátó Fehér

"Le premier recueil de Renátó Fehér, Garázsmenet (Ed. Magvető, 2014) a reçu un accueil critique enthousiaste en Hongrie. Nous avons profité du séjour parisien du jeune auteur pour parler poésie.

Tu es né en 1989, une année qui s’annonçait particulièrement riche de promesses. Avec ton premier recueil, tu fais le bilan (pour ainsi dire le bilan « à charge ») des vingt-cinq premières années de ta vie qui coïncident avec le premier quart de siècle de la démocratie hongroise. A la manière d’un acte d’accusation, Garázsmenet (Terminus) passe en revue les petites lâchetés (souvent familiales) qui finissent par incarner l’échec de toute une époque. D’où vient cette assurance dans la composition ? Je me demande si tu n’es pas né exprès cette année-là pour donner encore plus de poids à la symbolique de ton recueil." La suite sur litteraturehongroise.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire