mercredi 24 décembre 2014

La Hongrie, loin d'être le pays des droits des femmes

"C'est la police qui diffuse un spot expliquant aux victimes de viol que, quand même, elles auraient pu se comporter autrement. C'est un ex-élu qui plaisante sur le nez cassé de son épouse. C'est un gouvernement sans femme et un parlement avec 10% de députées...
«Tu y es pour quelque chose. Tu peux faire quelque chose pour éviter ça.» Dans un spot mis en ligne fin novembre 2014, la police du comitat de Baranya (sud-ouest) accuse les jeunes femmes d’être à l’origine des viols qu’elles pourraient subir après une sortie arrosée. Dédouanant les agresseurs et appuyant le masculinisme triomphant en Orbánie. La vidéo a été violemment critiquée, notamment par les associations féministes du pays. Elle s'inscrit dans un climat très défavorable aux femmes. Illustration en dix points." La suite sur slate.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire