mardi 16 décembre 2014

Une Russie impérialiste, mais…par Jean-Marie Colombani

"Le cas de la Hongrie est le plus emblématique de la diplomatie poutinienne : à l’alliance avec Jobbik s’ajoutent des liens privilégiés avec Viktor Orban, le tout-puissant Premier ministre, l’objectif étant de faire de la Hongrie une tête de pont en Europe. Avec un objectif stratégique désormais connu, au vu et au su de ceux qui veulent bien écouter Vladimir Poutine : faire éclater l’Union européenne pour rétablir quelque chose qui puisse ressembler à la domination soviétique sur l’est du continent." Extrait d'un article paru dans directmatin.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire