mardi 16 décembre 2014

Paul Wiener - Sur Sándor Ferenczi

"Erös Ferenc - Psychanalyse et révolution : Sándor Ferenczi et l’Université de Budapest en 1918-1919 - Budapest, Jószöveg Mühely kiadó, 2011
Ceux qui sont familiers de l’histoire hongroise savent qu’en 1919, après la première guerre mondiale perdue et la dislocation de la monarchie austro-hongroise, une République de Conseils s’est installée et a gouverné la Hongrie pendant quatre mois. La psychanalyse qui a été sur une trajectoire ascendante depuis le début de siècle a atteint paradoxalement son apogée de reconnaissance pendant le règne de ces révolutionnaires, grâce à la nomination de Sándor Ferenczi à l’Université en qualité de professeur. Il mérite d’être rappelé qu’en URSS, après une période d’une dizaine d’années de libre exercice, le stalinisme, une fois installé, a détruit la psychanalyse. Nous ignorons comment la psychanalyse aurait évolué si la République des Conseils avait survécu. Le livre de Ferenc Erös raconte cette étonnante aventure universitaire." La suite sur C@hiers de psychologie politique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire