vendredi 12 février 2016

Interview de Kálmán Kovács - « "Madame est servie" m’a appris le français »

"Les commentateurs de D1 l’appelaient « Kovax » alors qu’on prononce « Kovatch » . À Auxerre, il était « Kálmán » la moustache, canonnier en chef de l’AJA jusqu’à ce que Baticle se pointe. Ensuite ? Du Valenciennes en pleine affaire VA-OM, des escapades belges, suisses et chypriotes avant de regagner sa Hongrie. Le désormais prof d’EPS se confie entre deux cours à la piscine du bled où il enseigne. En claquettes et avec une barbe de quelques jours.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire