mardi 23 août 2016

En Hongrie, une initiative controversée pour détourner les réfugiés musulmans

"Mettre des têtes de porc sur la barrière frontalière permettrait-il de minimiser l’afflux de migrants? C'est en tout cas ce que propose un député hongrois pour tenter de régler le problème.
La Hongrie, où seulement 146 sur 177.135 demandes d'asile ont été approuvées l'année dernière et qui a été largement critiqué pour son attitude sévère envers les migrants, se retrouve à nouveau au cœur d'un scandale.
Au lieu des épouvantails en betterave à sucre à la frontière nationale, il vaudrait mieux y mettre des têtes de porc pour dissuader les réfugiés de venir, a proposé un député hongrois au sein du parlement européen, raconte le quotidien britannique The Independent." La suite sur sputniknews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire