vendredi 26 août 2016

La « Maison de la terreur » à Budapest

"Ce musée inauguré en 2002 met l’accent sur les crimes du communisme.
Au numéro 60 de l’avenue Andrassy, la « Maison de la terreur » s’est installée dans un bâtiment de sinistre mémoire. De 1937 à 1945, cet élégant palais du XIXe siècle hébergea le siège des fascistes hongrois, les Croix-Fléchées, puis, jusqu’en 1956, celui de l’AVO, la police secrète communiste. Le musée interactif, inauguré en 2002, a été aménagé comme un décor de cinéma, avec films d’archives, cellules de prison et d’interrogatoire reconstituées. Sur 5 000 mètres carrés, deux salles et demie concernent la Hongrie d’avant 1945, et seulement à partir du 16 octobre 1944, date de l’abdication forcée de l’amiral Miklos Horthy, régent de Hongrie depuis mars 1920." La suite sur la-croix.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire