jeudi 11 août 2016

Dans la course aux Jeux de 2024, le CIO fait la police

"L’information est révélée par le site sportsbusinessdaily : le CIO aurait « réprimandé » trois des quatre villes candidates aux Jeux de 2024 pour avoir enfreint les règles relatives à la promotion internationale. Selon le règlement de l’organisation olympique, les équipes de candidature ne peuvent pas promouvoir leur projet à l’extérieur de leur propre pays avant le mois de février 2017, soit sept mois avant le vote du CIO pour la ville-hôte des Jeux d’été en 2024.
A Rio de Janeiro, où les quatre candidatures sont massivement représentées, trois d’entre elles auraient franchi la ligne jaune. Lesquelles? Le CIO s’est refusé à les nommer. Mais l’un de ses représentants a confirmé l’information, précisant que les trois « fautifs » avaient contacté directement les médias étrangers pour les inviter à visiter leur espace d’hospitalité aux Jeux de Rio 2016. En soi, rien de très répréhensible. Mais le règlement est le règlement. « Nous leur avons demandé de mettre fin à ces activités », précise-t-on au CIO." La suite sur francsjeux.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire