mercredi 24 août 2016

L’hymne à la liberté commandé par Orbán se fait descendre en Hongrie

"Pensée par le compositeur américano-magyar de Bon Jovi et Ricky Martin, la chanson-hommage aux combattants antisoviétiques de 1956 est un autoplagiat à 160 000 euros. L’imposture exaspère la Toile.
Si vous aimez Kiss, vous vous êtes forcément déhanché sur «  I Was Made For Lovin’ You  ». Vrai  ? Sachez-le  : le type derrière ce tube intemporel s’appelle Desmond Child et partage les racines hongroises du chanteur Gene Simmons.
On lui doit aussi «  Crazy  » d’Aerosmith ou des collaborations avec Alice Cooper, Cher, Katy Perry et Mika. Un CV assez costaud pour appâter Viktor Orbán et pondre aux frais du contribuable une sérénade électro-pop célébrant le 60e anniversaire de l’insurrection de Budapest." La suite sur rue89.nouvelobs.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire