samedi 25 février 2017

Hongrie. Budapest 2024, le “gouffre financier” devenu “rêve assassiné”

"Officialisé mercredi soir, le retrait de la candidature hongroise aux Jeux olympiques 2024 constitue une tragédie pour ses partisans, une libération pour ses contempteurs. La presse locale se fait l’écho de ce débat.
“Nous sommes nombreux en Hongrie à penser que les Jeux olympiques étaient un vieux rêve. Et ce rêve a été assassiné.” S’exprimant ce matin sur l’antenne de la radio publique Kossuth, le Premier ministre Viktor Orbán n’a pas caché sa déception au surlendemain de l’abandon de la candidature de Budapest. La capitale hongroise est la quatrième des cinq candidates initiales à renoncer à l’organisation des JO estivaux 2024 après Boston, Hambourg et Rome. Elle faisait figure d’outsider face à Paris et Los Angeles, qui vont désormais se livrer le duel décisif pour l’investiture du Comité international olympique (CIO), arbitré le 13 septembre prochain au Pérou." La suite sur courrierinternational.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire