mercredi 15 février 2017

Petite typologie des restaurants et cafés de Budapest sous Kádár

"Par Philippe Gustin
Un jour que je m’extasiais devant la longueur de la carte d’un modeste restaurant dans un petit village de la province hongroise, l’ami qui m’accompagnait me dit: « Ne t’affole pas, c’est le serveur qui va décider pour toi ! » Car quiconque a fait l’expérience d’aller au restaurant dans la Hongrie d’avant 1990 se devait de maîtriser le terme magique « Elfogyott », littéralement « il n’y en a plus ».

Il ne faudrait pas pour autant croire que l’on mourrait de faim à cette époque. Bien au contraire. Ce qui était le plus intéressant, c’était la variété des endroits où l’on pouvait manger.

Il y avait d’abord le Büfé mot emprunté du français qui de votre lieu de travail à l’Opéra en passant par les établissements scolaires permettait d’assouvir une petite faim avec une épaisse tranche de pain blanc tartiné de körözött (un délicieux mélange de fromage de brebis, d’oignon et de paprika en poudre) couvert d’une ou deux rondelles de salami." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire