dimanche 19 février 2017

Une histoire d’amour hongroise dans un abattoir, Ours d’or à Berlin

"Le film hongrois « On body and soul » de la Hongroise Ildiko Enyedi a obtenu la plus haute récompense de la 67e Berlinale.

Le film hongrois On body and soul, une histoire d’amour poétique se déroulant dans un abattoir, a obtenu samedi 18 février l’Ours d’or de la Berlinale, premier des grands festivals de l’année. Ce film de la Hongroise Ildiko Enyedi a obtenu la plus haute récompense de la 67e Berlinale, face notamment à celui du Finlandais Aki Kaurismäki sur les réfugiés, favori des critiques.Le film lauréat parle d’un homme et d’une femme se désirant mais ne parvenant pas à communiquer, sauf dans un rêve qu’ils partagent, où elle apparaît en biche et lui un cerf dans une forêt enneigée. Ils vont tenter de se rapprocher en évoquant leurs songes qui les emmènent loin de l’abattoir où ils travaillent. « Nous voulions un film simple, clair comme de l’eau de roche et nous ne savions pas si le public allait nous suivre car le film se voit uniquement avec un cœur empreint de générosité », a déclaré la réalisatrice en recevant son prix." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire