dimanche 19 février 2017

Rossini au Palais des Arts de Budapest: un „Barbier” décoiffant.

"L’anecdote est connue, et parfaitement authentique. La création du Barbier de Séville de Rossini, le 20 février 1816 à Rome, fut une catastrophe. Non seulement copieusement chahutée, la représentation de l’opéra fut jalonnée d’incidents. Le plus cocasse étant l’irruption d’un chat sur la scène, à laquelle le public hilare réagit par des miaulements. Bref, on ne s’ennuyait pas à l’époque...
Si j’ai précisé le Barbier de Séville „de Rossini”, c’est parce qu’il y en avait eu trente quatre ans plus tôt un autre, dû à Paisiello, qui avait alors remporté un immense succès. Une cabale donc montée par les partisans de ce dernier. Il faut reconnaître qu’en se basant sur le même livret, bien que refondu, Rossini prenait là un grand risque, l’oeuvre de Paisiello ayant encore la faveur du public." La suite sur francianyelv.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire