jeudi 21 mars 2019

En Hongrie, les hirondelles ne font plus le printemps

"Environ deux millions d’hirondelles manquent à l’appel en Hongrie. La population de ces oiseaux a été divisée par deux depuis le début des années 2000. Une raréfaction due à la fois au réchauffement climatique et à la disparition progressive des prairies et des forêts qui modifie l’environnement des hirondelles. L’entrée dans l’Union européenne a entraîné une concentration de l’agriculture et un agrandissement des surfaces cultivés. De quoi réduire les endroits où nicher.
Zoltan Orban de l'association ornithologique de Hongrie explique : "On voit arriver dans l'agriculture de plus en plus d’insectes du monde entier, particulièrement du sud et en parallèle, de nouvelles maladies véhiculées par les moustiques apparaissent, à cause de la baisse du nombre d’hirondelles. Il n’est pas compliqué d’estimer mathématiquement les conséquences : en Hongrie, une hirondelle mange environ un kilo d’insecte par an. Donc si on estime que 2 millions d’hirondelles manquent à l’appel, ça veut dire que ça veut dire qu’on a deux tonnes d’insectes qui ne disparaissent pas chaque année"." La suite et vidéo sur euronews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire