mardi 26 mars 2019

Macron fustige le compromis du PPE

"Le Président français, Emmanuel Macron, a critiqué la décision du PPE de suspendre le parti Fidesz du Premier ministre hongrois, Viktor Orbán, plutôt que de l’exclure de la famille politique.
À la suite de la campagne « anti-Juncker » menée par le Premier ministre hongrois dans son pays, de nombreux partis affiliés au PPE avaient appelé à l’expulsion immédiate du parti hongrois Fidesz. Emmanuel Macron a répondu aux questions de la presse au sujet de la décision de suspendre le parti hongrois plutôt que de l’exclure.
Le président français a d’abord tenu à rappeler qu’il n’était pas affilié au PPE. Son parti, La République en marche (LREM) est vu comme étant proche du groupe libéral ALDE, bien qu’il n’en soit pas officiellement membre. Le président français a toutefois exprimé son incompréhension face à la décision du PPE." La suite sur euractiv.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire