samedi 16 mars 2019

Le système Orbán

"À deux mois des élections européennes, le premier ministre de Hongrie, Viktor Orbán, apparaît comme le leader d’une Europe opposée à l’immigration et au fédéralisme européen. Simple représentant d’une droite autoritaire ou d’un véritable mouvement qui veut redonner sa place à une Europe centrale méprisée ? Le Devoir est allé prendre le pouls de ce petit pays. Premier texte de trois.
Le 12 décembre dernier, Adrien Beauduin manifestait devant le parlement à Budapest contre les nouvelles lois du travail. Après avoir goûté à la matraque et au poivre de Cayenne, cet étudiant belgo-québécois s’est retrouvé coincé entre deux feux. Après une nuit au poste — à deux pas des anciens quartiers généraux des nazis et des communistes hongrois, précise-t-il —, il s’est retrouvé accusé de « violence en réunion contre les forces de l’ordre »." La suite sur ledevoir.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire