samedi 16 mars 2019

Un étudiant étranger redoute l’acharnement du régime Orban

"Adrien Beauduin, doctorant en études de genre à l’université d’Europe centrale fondée par George Soros, a été arrêté lors de la manifestation contre la loi assouplissant le temps de travail. Il risque jusqu’à huit ans de prison.
Il est un peu sonné, Adrien Beauduin. En venant faire ses études à Budapest, il ne pensait pas passer par la case prison. Et pourtant, en ce petit matin frisquet du 12 mars, il sort du commissariat. Une fois encore, la police voulait l’interroger sur le rôle qu’il a joué en marge de manifestations ayant eu lieu il y a exactement trois mois. « Je suis accusé de violences en réunion contre des représentants des forces de l’ordre », s’insurge ce doctorant belgo-canadien de 33 ans. « Mais c’est absurde ! J’ai été arrêté avec quatre Hongrois. On nous reproche d’avoir frappé un policier avec notre bras gauche, puis de lui avoir donné des coups de pied. Je réfute ces faits. J’attends toujours qu’on me présente une preuve. J’ai manifesté pacifiquement et j’ai été arrêté arbitrairement. »" La suite sur lemonde.fr

1 commentaire: