dimanche 24 mars 2019

À Budapest, Sarkozy prend la défense de son "ami" Orban

"L'ancien président français participait à un colloque sur les migrations, en présence du Premier ministre hongrois.
Nicolas Sarkozy a pris ce samedi 23 mars à Budapest la défense de son "ami" Viktor Orban et plaidé pour le "rassemblement" et le "compromis" au sein de l'Union européenne, alors que le Fidesz, parti du Premier ministre hongrois, a été suspendu mercredi par le Parti populaire européen (PPE).
"La Hongrie, c'est le pays de mon père. C'est un grand pays. Un pays qui est fort de son Histoire. C'est un grand peuple. Un peuple courageux, qui osa se lever seul -le Fidesz était à la tête de ce mouvement- contre la dictature communiste et contre le totalitarisme. La Hongrie est profondément européenne par son histoire, sa culture, ses valeurs. Et la Hongrie, c'est un grand pays démocratique", a déclaré Nicolas Sarkozy lors d'un colloque sur les migrations, en présence de Viktor Orban." La suite sur huffingtonpost.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire