samedi 16 mars 2019

Avec "Sunset", Laszlo Nemes continue d'explorer "la barbarie" du XXe siècle

"Avec "Le Fils de Saul", film éprouvant sur la Shoah, le Hongrois Laszlo Nemes avait frappé fort il y a quatre ans. Il revient avec "Sunset", plongée dans l'histoire d'une femme à Budapest au début du XXe siècle, à travers elle, dans "le destin de tout un continent".
Le réalisateur de 42 ans reconnaît s'être mis la "pression" après "Le Fils de Saul", son premier long métrage, qui l'a porté au firmament: Grand prix du Festival de Cannes en 2015 et Oscar du meilleur film étranger l'année suivante. "Ce succès, c'était sans doute un traumatisme positif", confie-t-il dans un entretien à l'AFP." La suite sur lepoint.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire