lundi 18 mars 2019

Présentation de livre - Sándor Weöres : filles, nuages et papillons 3 avril 2019 à 19h30 Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Réservation obligatoire : reservation@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44

Sándor WEÖRES : filles, nuages et papillons. Traduit par Cécile A. Holdban, Éditions Érès, 2019
Né en 1913 à Szombathely (Hongrie), Sándor Weöres passe dix ans (1933-1943) à Pécs, où il fait ses études universitaires et travaille comme bibliothécaire, avant de s’installer définitivement à Budapest. En 1937, il voyage en Asie, visite l’Inde, Ceylan et la Chine. Précoce, Weöres écrit des poèmes dès l’âge de quatorze ans ; le poète Mihály Babits le découvre très tôt et lui ouvre la revue Nyugat.
Weöres a publié plusieurs livres de poèmes pour enfants, trois pièces de théâtre et de nombreuses traductions ; pendant les années du stalinisme et jusqu’en 1964, il a vécu essentiellement de traductions littéraires pour pallier la rareté des publications autorisées par le régime de l’époque. La vision très moderne qu’a Weöres des fonctions de la poésie l’a amené à reconsidérer l’histoire de ce genre littéraire dans son pays et à en publier une anthologie très originale, « Trois moineaux avec six yeux » (Három veréb hat szemmel, 1977), qui modifie radicalement la vision de la tradition et les perspectives en insistant sur des valeurs censurées jusque-là : mysticisme, folie, érotisme, féminisme. Dans le sillage du succès rencontré par cette anthologie, Weöres a pris la tête d’un mouvement qui a tenté de renouveler l’histoire littéraire. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands poètes hongrois et l’un des poètes majeurs du siècle.
Intervenantes : Cécile A. Holdban (traductrice), Danièle Faugeras (Éditions Eres)
Entrée libre

Éditions Érès

Aucun commentaire:

Publier un commentaire