mercredi 20 mars 2019

Le Parti populaire européen suspend la formation du premier ministre hongrois Viktor Orban

"La droite européenne a renoncé à exclure totalement le Fidesz, qui est placé sous surveillance. M. Orban est sanctionné pour ses campagnes diffamatoires et conspirationnistes à l’encontre de Bruxelles.
Pas d’exclusion définitive, mais une suspension. La droite européenne s’est finalement prononcée sur une sanction à l’encontre du dirigeant hongrois Viktor Orban. A l’issue d’une réunion à Bruxelles, le Parti populaire européen (PPE) a voté à 190 voix pour et 3 contre, mercredi 20 mars, en faveur d’une suspension avec effet immédiat du parti du premier ministre, le Fidesz, en raison de ses campagnes diffamatoires et conspirationnistes à l’encontre de Bruxelles.
Cette suspension, avec effet immédiat, implique que le Fidesz ne pourra plus participer à aucune réunion du PPE, n’aura plus de droit de vote ni le droit de proposer des candidats à des postes au sein du parti, a précisé le président du PPE." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire