lundi 25 mai 2015

A Orléans, Josef Nadj danse et crée « Pour Dolorès »

"Il y a peu, dans l’atelier, cette » Fabrique » de Josef Nadj, chorégraphe danseur et plasticien, espace situé au coeur du centre chorégraphique national d’Orléans, un livre est posé parmi d’autres: « L’homme qui marchait dans la couleur », ce James Turrell révélé par Georges Didi-Huberman aux Editions de Minuit.

« Pour Dolorès »

« Pour Dolorès », nouvelle création de Josef Nadj, le travail solitaire du chorégraphe a débuté fin 2014, dans le sillage du mouvement Fluxus. Le thème en est  l’idée de la musique sans jouer,  et le rapport au son. Après le temps nécessaire de la solitude originelle , celui  où la matière dicte ce qu’il doit faire à l’artiste, arrive Ivan Fatjo, partenaire danseur de cette nouvelle pièce. Petit à petit se développe, dès lors, une phrase musicale de vingt-quatre bulles inspirées par vingt-quatre vieillards,  musiciens symbolisant l’harmonie  que l’on peut voir au fronton des églises romanes." La suite sur magcentre.fr
« Pour Dolores », mercredi 27, jeudi 28 et vendredi 29 mai, à 19 heures, Centre Chorégraphique national d’Orléans, 37, rue du Bourdon Blanc, Orléans. Entrée gratuite sur réservation au 02.38.62.41.00.  En savoir plus: www.josefnadj.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire