lundi 25 mai 2015

Primé au festival de Cannes, Le fils de Saül du Hongrois László Nemes marquera pour longtemps l’histoire du cinéma

Par Pierre Waline
"Voilà qui ne s’était pas produit depuis trente ans: un film hongrois vient de se voir récompensé par le Grand Prix du jury au festival de Cannes. „Le fils de Saül” de László Nemes. Une reconnaissance plus que largement méritée. Car il s’agit là d’une oeuvre majeure qui va marquer pour longtemps l’histoire du cinéma. Inutile dêtre un cinéphile averti (que je ne suis pas) pour en saisir toute la dimension. Pour celles et ceux qui, comme moi, ont eu le privilège de le voir en avant-première: un choc." La suite sur francianyelv.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire