dimanche 24 mai 2015

En attendant le palmarès : voilà ce qu'on retiendra de Cannes 2015

"La révélation Lazlo Nemes, la déception Gus Van Sant, les absences remarquées de la sélection de "Vice Versa" ou "Mad Max"... A l'heure du départ, retour sur dix jours de festival.
Après dix jours passés sur la Côte d'Azur, nous voilà au terme d'un festival marqué par des coups de coeur, des regrets, des surprises, des anecdotes. Le palmarès n'est pas encore rendu mais, d'ores et déjà, voilà ce qu'on retiendra de cette 68e édition.

La révélation : Laszlo Nemes pour "le Fils de Saul"

Laszlo Nemes, 38 ans, ne s'est pas contenté de venir briguer la Palme avec son tout premier film. Il l'a fait en racontant Auschwitz, la solution finale, l'enfer des camps et en signant la fiction ultime sur le sujet, celle après laquelle on ne pourra plus dire que l'on ne peut pas filmer. Claude Lanzmann en personne a approuvé. Le jury devrait faire de même." La suite sur nouvelobs.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire