dimanche 24 mai 2015

Claude Lanzmann : “‘Le Fils de Saul’ est l'anti-‘Liste de Schindler’”

“Le Fils de Saul”, de László Nemes, vient de recevoir le Grand prix de ce 68e Festival de Cannes. Mais que pense Claude Lanzmann, le réalisateur de “Shoah”, de cette histoire d'un Sonderkommando à Auschwitz ? Celui-ci s'exprime en exclusivité pour Télérama.fr.
« Vous savez, ressentir, là-bas... C'était très dur de ressentir quoi que ce soit : imaginez, travailler jour et nuit, parmi les morts, les cadavres, vos sentiments disparaissent. Vous étiez mort au sentiment, mort à tout. » C'est par ses mots qu'Abraham Bomba, membre d'un Sonderkommado, et « coiffeur » au camp de concentration de Treblinka (il était chargé de couper les cheveux des femmes juste avant leur extermination dans les chambres à gaz), répond à Claude Lanzmann dans Shoah. Ce témoignage, et au-delà, le film monument qui l'a immortalisé, ont été systématiquement évoqués par le Hongrois László Nemes comme l'une des sources majeures de son film : Le Fils de Saul, Grand prix de ce 68e Festival de Cannes." La suite sur telerama.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire