samedi 23 mai 2015

Et Sony remporta la bataille du « Fils de Saul »…

"« De 22 heures à 2 heures du matin, ils étaient dix, puis neuf… Pendant ces quatre heures, on a écouté les distributeurs et on s’est demandé lequel était le plus convaincant. Enfin, de 2 heures à 4 heures au matin, on s’est retrouvé dans une négociation serrée avec un seul interlocuteur, Sony. » On sent encore l’adrénaline lorsque Nicolas Brigaud-Robert, de Films Distribution, raconte le marathon que fut la vente, sur le territoire américain, du film hongrois en compétition officielle, Le Fils de Saul.
Ce premier long-métrage de Laszlo Nemes, 38 ans, qui montre l’horreur d’Auschwitz, a suscité un vif débat parmi les critiques, et l’ébullition sur les marchés. « L’emballement a été immédiat, dans la soirée qui a suivi la projection à Cannes, vendredi 15 mai. C’est rare pour un film non hollywoodien »,..." La suite sur lemonde.fr (version abonnés)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire