samedi 16 mai 2015

László Nemes et Clara Royer : “Avec ‘Le Fils de Saul’, on a voulu aller contre la mythification de la Shoah”

"Montrer l'usine à fabriquer des cadavres qu'était Auschwitz dans un film de fiction, voilà qui est potentiellement explosif. László Nemes, réalisateur du "Fils de Saul”, et sa scénariste Clara Royer, nous racontent pourquoi ils ont tenu à en faire le sujet de leur premier film, en compétition à Cannes. Entretien croisé.
Elle est française, romancière et universitaire, spécialiste des littératures d'Europe Centrale. Il est hongrois, cinéaste (il a été l'assistant de Béla Tarr) et parle un français limpide. Il y a quinze ans, il a été son professeur de hongrois pendant quelques mois. C'était à Paris, qu'ils ont quitté en 2003 pour s'installer en même temps à Budapest. Clara Royer et László Nemes sont jeunes. Même pas quarante ans. Mais rien ni personne n'aurait pu les empêcher d'écrire ensemble Le Fils de Saul, le seul premier long métrage en compétition à Cannes cette année. Ou l'histoire d'un « Sonderkommando » à Auschwitz qui décide, envers et contre tout, d'inhumer son fils mort dans le camp." La suite sur telerama.fr 

2 commentaires:

  1. Permettez-moi de compléter par ceci:
    co-scénariste du film "Le fils de Saul",
    Clara Royer est aussi l'auteure de "Le Royaume littéraire. Quêtes d'identité d'une génération d'écrivains juifs de l'entre-deux guerres. Hongrie, Slovaquie, Transylvanie" https://assr.revues.org/24714
    Et d'un roman: Csillag
    http://www.biblioblog.fr/post/2011/08/12/Csillag-Clara-Royer
    évoqué ici:
    http://mardishongrois.blogspot.fr/2011/04/csillag-de-clara-royer.html

    RépondreSupprimer
  2. Merci michartpoesho. Clara Royer figure en effet souvent sur le blog des Mardis hongrois à propos des ouvrages que vous évoquez mais aussi de colloques divers auxquels elle a participé.
    http://mardishongrois.blogspot.fr/search?q=clara+royer
    Bien à vous

    RépondreSupprimer