samedi 29 octobre 2016

Amour - la critique du film de Karoly Makk

"Ce beau portrait de femmes, témoignage des méfaits du stalinisme, est l’une des œuvres les plus accomplies du cinéma hongrois.
  • Sélection Cannes Classics 2016
  • Année de production : 1971
  • Festival de Cannes 1971 : Prix du Jury
L'argument : Budapest, 1953. Pendant les années staliniennes les plus dures en Hongrie. Le régime de Rakosi multiplie les arrestations arbitraires et de nombreux opposants sont enfermés en secret. Luca vit ainsi dans l’angoisse de ne pas savoir si son mari Janos est vivant ou non. Désirant protéger sa belle-mère malade,elle invente que son fils est en Amérique où il travaille sur un film. La vieille dame vit dans l’attente de la prochaine lettre contant les histoires invraisemblables de son fils devenu là-bas un cinéaste renommé." La suite sur avoir-alire.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire