jeudi 20 octobre 2016

Brexit - Vu de Hongrie, le choc

"Goran BULDIOSKI et Peter NIZAK
Codirecteur de l’Open Society Initiative for Europe (OSIFE)
Directeur du projet pour la Hongrie, OSIFE
Le Brexit aura sans aucun doute un impact négatif sur la Hongrie, mais il ne provoquera pas de « Huxit », contrairement à ce que certains médias avancent déjà(1). Néanmoins, on peut facilement identifier des conséquences néfastes concrètes à court, moyen et long terme pour le pays.
Premier impact négatif du Brexit : le statut incertain des centaines de milliers de Hongrois qui travaillent au Royaume-Uni, et dont le nombre exact n’est pas connu. Les chiffres officiels du gouvernement hongrois font état de 112 000 travailleurs, mais l’office national des statistiques du Royaume-Uni évoque le chiffre de 150 000 pour 2014. La même année, György Matolcsy, le Gouverneur de la Banque nationale de Hongrie, est allé beaucoup plus loin en parlant de 300 000 Hongrois travaillant au Royaume-Uni(2). Quel que soit leur nombre, 100 000 travailleurs en moins représentent une perte de 2 % de la main-d’œuvre hongroise. En outre, la tendance s’accélère : depuis 2001, dix fois plus de Hongrois sont partis travailler au Royaume-Uni, et leur nombre a triplé au cours des cinq dernières années." La suite sur confrontations.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire