vendredi 28 octobre 2016

Hongrie: le principal quotidien d’opposition vendu à un proche d’Orban

" « Nepszabadsag » est la dernière victime d’une concentration mettant en cause le pluralisme et la démocratie libérale.
Les journalistes de Nepszabadsag (« Liberté du peuple ») ne sont donc pas paranoïaques : depuis leur mise au chômage technique et la fermeture brutale du principal quotidien hongrois (46 000 exemplaires par jour), le 8 octobre dernier, ils craignaient que leur journal, libéral, de centre-gauche et très critique envers le pouvoir en place, n’atterrisse entre les mains d’un oligarque proche du premier ministre nationaliste Viktor Orban. Ils avaient, semble-t-il, raison." La suite sur lemonde.fr (version payante)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire