vendredi 14 octobre 2016

Après Népszabadság, le journal Népszava en danger

"Après des mois de tractations, TGD Intermedia SA a cédé les droits d’édition du journal de gauche Népszava à un autre groupe suisse, Marquard Média. Le premier avait la réputation d’être proche des socialistes, le second est quant à lui connu pour publier en Hongrie des magazines tels que Joy, Playboy ou encore Éva magazin.

La direction de Marquard Media a indiqué qu’elle comptait informer prochainement les cinquante salariés de Népszava («la parole du peuple») sur le futur de leur journal et de leur emploi. Le nombre de collaborateurs du journal à baissé au cours des dernières années, la direction ayant mis en place des mesures d’économies drastiques." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire