dimanche 16 octobre 2016

Sous l'ère Orban, des médias mis à mal

"Budapest - Le journaliste Gabor Bordas pensait en avoir beaucoup vu, après avoir claqué la porte de deux médias hongrois pour dénoncer une main mise politique. Mais la suspension du quotidien d'opposition Népszabadság, rejoint cet été, est son expérience la plus "brutale".
Son cas personnel est juste "une bête histoire de vie", veut-il relativiser. Il fait cependant écho aux bouleversements du monde des médias en Hongrie depuis 2010 et le retour au pouvoir du parti conservateur Fidesz de Viktor Orban, réélu en 2014." La suite sur lexpansion.lexpress.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire