mercredi 5 octobre 2016

Près de 300 migrants défient les autorités hongroises

"Plus de 300 migrants ont entamé mardi une marche depuis Belgrade en direction de la frontière hongroise, deux jours après le référendum anti-immigration en Hongrie. Viktor Orban menace d'interdire des "réinstallations collectives" de migrants dans son pays.
Escorté par la police, le groupe est composé de jeunes hommes, dont plusieurs ont indiqué venir d'Afghanistan. Ces migrants avaient en début de journée brièvement protesté dans le centre de Belgrade, près de la gare, contre les mesures anti-migrants de la Hongrie. Ils ont réclamé de pouvoir entrer librement sur le territoire de l'UE.
"Nous n'avons pas besoin d'eau et de nourriture, nous vous demandons d'ouvrir les frontières", lisait-on sur une pancarte." La suite sur swissinfo.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire