mercredi 14 décembre 2016

CAO Oradea, club champion de deux pays

"Peu de clubs dans le monde peuvent se vanter d’avoir été sacrés champion national dans deux pays différents. L’exemple le plus célèbre est évidemment celui du Rapid de Vienne, multiple champion d’Autriche, qui après l’Anschluss a remporté en 1938 la Tschammer-Pokal, nom de la Coupe d’Allemagne sous le pouvoir nazi, avant d’être couronné champion d’Allemagne en 1941. Un autre exemple, bien moins connu, provient du nord-est de la Roumanie. Du județ de Bihor pour être plus précis. Une région aujourd’hui orpheline de football de haut niveau, où a jadis brillé le CAO Oradea, la perle de Crișana, le seul club champion de Hongrie et de Roumanie.

De la Hongrie à la Roumanie
L’histoire tumultueuse du club débute dans les années 1910, avant la Première Guerre mondiale. Plus proche de Budapest que de Bucarest géographiquement, la ville d’Oradea l’est également par ses frontières. La région Crișana, comme toute la Transylvanie, fait partie intégrante de l’Empire austro-hongrois lorsque le club est créé le 25 mai 1910, lors d’une réunion au café Emke. Créé sous le nom de Nagyvaradi Atletikai Club (Club Athlétique d’Oradea, dont le nom hongrois est Nagyvárad), le club évolue au niveau local puis régional, avant notamment de remporter en 1914 le Championnat de Hongrie de l’Est, groupe régional de troisième division hongroise." La suite sur footballski.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire