mercredi 7 décembre 2016

Budapest défend un verdict critiqué contre un Syrien

"La Hongrie a fermement défendu mercredi la lourde peine de prison prononcée contre un Syrien domicilié à Chypre pour son rôle dans une émeute entre migrants et policiers, un verdict critiqué à la fois par Washington et Amnesty International.

Ahmed H., 40 ans, a écopé de dix ans de prison la semaine dernière pour "contrainte violente" sur des forces de l'ordre, un crime assimilé en droit hongrois à un "acte de terrorisme". Cette décision a été critiquée mardi par le Département d'Etat américain qui estime qu'elle "repose sur une interprétation large de ce qui constitue le +terrorisme+"." La suite sur lorientlejour.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire