vendredi 23 décembre 2016

Nandor Fa, 63 ans : «Je serais capable de mener un bateau à foils mais…»

"Vétéran du Vendée globe, Nandor Fa joue aux avant-postes dans le Grand Sud. Force de la nature, le Hongrois a encore de sacrés restes.
Etre 9e du classement après un mois et demi de course, c’est une fierté pour vous ?
Nandor Fa : Je ne tire pas de plan sur la comète car l’arrivée est encore très loin mais oui je suis fier d’être dans le Top 10 même je n’y suis pas rentré de la manière dont j’aurais voulu. Je suis triste pour tous ces marins qui ont abandonné. Il y a eu trop de collisions depuis le départ. C’était très motivant de naviguer à côté de tous ces jeunes talentueux. Je sais ce que ça fait de tout perdre sur un coup de malchance. J’ai moi-même connu ça en 1996 quand j’ai percuté un cargo avec mon bateau alors que j’étais parti des Sables pour gagner." La suite sur lefigaro.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire