jeudi 15 décembre 2016

Interview - Josef Nadj : « Un nouveau cycle d'existence se dessine »

"Fin de mission pour Josef Nadj. Le chorégraphe, danseur, photographe et directeur du Centre chorégraphique national d’Orléans (CCNO) laisse sa place. Sereinement et sans regret.
Il a marqué le Centre chorégraphique national d'Orléans par sa dimension internationale et ses choix artistiques pluridisciplinaires. Josef Nadj, directeur depuis les débuts de la structure, quittera ses fonctions à la fin du mois. En attentant un nouveau souffle avec l'arrivée de Maud Le Pladec, retour en mots et en images sur près de trente ans de création, riches de sa formation éclectique et de ses origines slaves, et plus de vingt ans de direction.
À sa tête depuis sa création, vous quittez le Centre chorégraphique national d'Orléans à la fin de l'année. Est-ce la fin d'un cycle pour vous ?
 Je ne pouvais plus, formellement et administrativement, briguer un nouveau mandat. Je savais que c'était mon dernier contrat. Je le prends aussi comme un moyen de repenser la trajectoire de mon travail en profondeur. Depuis quelque temps, je commence à dessiner un nouveau cycle d'existence, avec une prédominance de travail visuel. J'ai déjà établi des contacts avec des galeries, des musées. Le travail d'atelier me manquait…" La suite sur larep.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire