mardi 21 décembre 2010

L'Europe orientale est prête pour l'euro

"Il y a deux ans, cinq des dix membres orientaux de l’Union Européenne – les trois Etats Baltes, la Hongrie et la Roumanie – semblaient dévastés par la crise financière internationale. Conflits sociaux, dévaluations massives et manifestations populaires menaçaient. Et puis rien.
Aujourd’hui, tous ces pays récupèrent une santé financière et connaissent une croissance économique sans trop de perturbations. Aucun de ces Etats n’a même modifié son régime de taux de change. La Vieille Europe devait tirer les leçons du succès discret de la "Nouvelle" Europe." La suite sur lesechos.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire