jeudi 23 décembre 2010

Budapest dérape

"Le 21 décembre, le Premier ministre Viktor Orbán a fait voter une loi qui restreint la liberté de la presse. Alors que la Hongrie se prépare à occuper la présidence de l’UE, pourquoi personne n’en parle en Europe ?
Durant l’hiver 2000, l’Union Européenne avait infligé des sanctions sans précédent à l’Autriche, qui s’était retrouvée isolée quand le parti xénophobe de Jörg Haider avait été invité à entrer dans un gouvernement de coalition. Correspondant à Bruxelles à l’époque, je me souviens parfaitement des lamentations qui avaient alors retenti dans toute l’Europe. Je revois encore les Autrichiens humiliés et Haider se rendre en personne à Bruxelles pour prouver qu’il n’était pas un mini-Hitler en tenue folklorique de Carinthie." La suite sur presseurop.eu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire