jeudi 23 décembre 2010

La Hongrie va prendre la direction de l'UE dans un contexte tendu

"La décision de la banque centrale de relever une nouvelle fois ses taux directeurs à 5,75 % a été qualifiée de « hâtive, difficile à justifier » par le gouvernement.
Faites vos jeux sur la Hongrie, rien ne va plus. En cause: le cycle de resserrement monétaire, le conflit ouvert entre gouvernement et banque centrale, la note souveraine du pays aux portes de la catégorie spéculative et la réforme controversée des fonds de pension. Pas très rassurant à un mois de la prise en main par le pays de la présidence de l’Union européenne (UE)." La suite sur agefi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire