vendredi 31 décembre 2010

Les rives glauques du Danube

"Le 1er janvier 2011, sera une journée étrange. À travers le monde, les réveillonneurs soigneront leur gueule de bois, certes, mais le réveil sera un peu plus difficile encore pour les citoyens européens, comme le souligne la presse autrichienne - Ombre sur la Hongrie, titre le Kurier. Ce 1er janvier 2011, la Hongrie prendra la présidence tournante, pour six mois, de l’Europe. La Hongrie est pourtant a priori un bien joli pays : le beau Danube bleu la traverse, on y cultive sur ses pentes douces un savoureux nectar, le Tokay de Hongrie, et d’après des amis voyageurs ou même adoptifs de ce pays, on y mange des gâteaux à la crème plus gros qu’en Autriche… Seulement depuis plusieurs mois, des méchants bruits de bottes retentissent sur les pavés de Budapest et d’ailleurs, depuis que le Jobbik, parti ultra nationaliste, qui sans être directement au pouvoir, y fait pourtant la pluie et le beau temps (surtout la pluie) politiques. Avec seulement 1/8ème des sièges au Parlement, ces néofascistes, fidèles du nazi Horthy, ouvertement antisémites et anti Roms, se font entendre, avec quasi tendresse, jusque dans le bureau du Premier ministre : le conservateur Viktor Orban ne fait pas que les caresser dans le sens du poil, il anticipe leurs désirs." La suite sur blogs.tv5.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire