jeudi 30 décembre 2010

Nettoyage des boues rouges en Hongrie : beaucoup reste à faire

"Près de trois mois après la rupture d'une digue et le déversement de plusieurs tonnes de déchets toxiques en Hongrie, le gouvernement a décidé de prolonger l'état d'urgence. Une enquête de l'association Robin des Bois témoigne des dégâts occasionnés.

Alors que la Hongrie s'apprête à prendre la tête de l'Union européenne le 1er janvier prochain, le nettoyage des 5.000 ha sur lesquels se sont déversées quelque 700.000 tonnes de déchets toxiques (boues rouges) en octobre dernier se poursuit. L'état d'urgence a été prolongé jusqu'au 31 mars 2011 vu l'ampleur des dégâts.

Selon le ministre de l'Intérieur Sandor Pintér, cette prolongation de trois mois est nécessaire surtout à cause des conditions météorologiques. "L'hiver très humide a ralenti les travaux de nettoyage, de reconstruction, ainsi que les travaux de protection en cours pour protéger les lieux d'autres catastrophes éventuelles", a-t-il déclaré selon l'AFP." La suite sur actu-environnement.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire